Quel CBD est autorisé en France ?

Le CBD ou cannabidiol est une substance cannabinoïde issue du cannabis. Complément alimentaire très demandé et très utilisé par un grand nombre de la population, cette substance est utilisée sous plusieurs formes et présentations pour différents types de traitement. Il est nécessaire d’apporter quelques explications concernant le CBD et ses rôles pour mieux en comprendre son usage.

L’usage médical du CBD

Le cannabidiol est considéré comme un complément alimentaire. Bien nombre de personnes et d’entités réfutent en effet ses propriétés médicales. Extraits du cannabis, ce dernier n’est toutefois ni une substance toxique ni dopante. À l’inverse du THC ou de toute substance en contenant qui s’avère avoir des effets psychotiques sur l’homme en général. Le CBD peut ainsi être utilisé dans le traitement de plusieurs types de pathologies.

  • Diabète
  • Cancer
  • Épilepsie
  • Couleurs
  • Inflammations
  • Maux de tête

En intégrant le corps humain, à travers 4 types de voies d’administration, le CBD intègre les récepteurs cannabinoïdes du corps humain ou de tout autre mammifère. Il agit sur le système nerveux en produisant du THC naturel, déjà présent dans le corps humain, à des taux très faibles (inférieurs à 2 %). Cela permet de diminuer de manière temporaire certaines douleurs et d’avoir des effets stabilisateurs et booster le système nerveux.

Différencier CBD et THC

Le THC ou tétrahydrocannabinol fait partie, avec le CBD, des molécules présentes dans le cannabis les plus réputées. Le THC est ce qui entraîne la consommation de cannabis à l’état pur par bon nombre de gens. Cette molécule possède des effets psychotropes et entraîne ainsi un état euphorique auprès de la personne qui en consomme. Le THC est la base du cannabis en tant que drogue proprement dite. Ses effets sont reconnus comme dangereux pour la santé physique et pour la santé mentale des consommateurs.

Quid du CBD ? Ce dernier, bien que confondu la plupart du temps avec le THC, est moins nocif. Avec une teneur très faible en THC, il n’est pas caractérisé de drogue. Il est même utilisé et prescrit dans certains cas afin de traiter certaines pathologies, simples ou aggravées. Plusieurs produits peuvent en contenir. Diverses vérifications et tests sont par la suite effectués sur les produits à base de CBD afin d’en confirmer la non-teneur élevée en THC, voire nulle, ainsi que ses effets.

Légalisation du CBD en France

En 2021, la législation a appliqué une mise à jour concernant l’utilisation et la légalisation du CBD en France. Désormais, il est possible d’autoriser la culture, l’importation, l’exportation ou toute autre utilisation industrielle et commerciale du chanvre, dans toutes ses différentes parties. Il faudra toutefois s’assurer que la teneur en THC reste inférieure à 0,2 %. Cela permettra d’augmenter le nombre de tests concernant les différents bienfaits et applications du CBD, entre autres.

La législation française a également apporté une précision concernant cette mise à jour. Selon elle, la vente de fleurs et de feuilles séchées de chanvre reste interdite. Les boutiques spécialisées qui vendent des produits à base de CBD peuvent également être soulagées, elles ne sont plus dans un domaine si flou qu’auparavant.

Les produits à base de CBD : les autorisés et les interdits

Avec cette nouvelle réglementation, la vente des produits à base de cannabidiol est désormais légale en France. Toutefois, seules certaines variétés de chanvre restent exploitables. Une liste est disponible selon un texte de loi paru en 1990. Toutes les plantes de chanvre avec un taux de THC inférieur à 2 % y figurent. La réglementation stipule également que le fait d’acquérir des fleurs de cannabis ou de chanvre, même avec un taux de THC nul, reste interdit en France.