Comment résilier son contrat d’électricité en toute légalité ?

Que ce soit pour un déménagement, un changement de fournisseur ou une simple volonté de résiliation, il est essentiel de connaître les démarches à suivre pour mettre fin à son contrat d’électricité en toute légalité. Cet article vous accompagne pas à pas dans cette procédure.

Première étape : vérifier les conditions générales de votre contrat

Avant toute chose, prenez le temps de consulter les conditions générales de votre contrat d’électricité. Celles-ci déterminent les modalités de résiliation ainsi que les éventuelles pénalités financières en cas de rupture anticipée du contrat. En règle générale, la résiliation d’un contrat d’électricité est gratuite et peut être effectuée à tout moment, sauf exception pour certains contrats spécifiques tels que les offres à prix fixe.

Deuxième étape : contacter votre fournisseur d’électricité

Une fois les conditions générales vérifiées, contactez votre fournisseur d’électricité pour l’informer de votre intention de résilier le contrat. Cette démarche peut généralement être effectuée par téléphone, courrier postal ou courrier électronique. Pensez à vous munir de votre numéro client ainsi que des informations relatives à la date souhaitée pour la résiliation.

Notez qu’en cas de déménagement, il est recommandé d’effectuer cette démarche au moins 15 jours avant la date de départ afin de permettre au fournisseur de planifier l’intervention d’un technicien pour effectuer la relève du compteur et éviter ainsi toute facturation indue.

Troisième étape : souscrire à un nouveau contrat d’électricité si nécessaire

Si vous résiliez votre contrat d’électricité dans le cadre d’un changement de fournisseur, il est impératif de souscrire à un nouveau contrat auprès de l’entreprise choisie. Cette démarche peut être effectuée en parallèle de la résiliation du précédent contrat et doit être réalisée avant la date effective de résiliation afin d’éviter une coupure d’électricité.

Certains fournisseurs proposent une offre dite « services gratuits + cashback« , qui vous permet de bénéficier d’avantages tels que la prise en charge des frais de résiliation ou un remboursement partiel sur votre première facture. N’hésitez pas à comparer les offres disponibles sur le marché pour choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget.

Quatrième étape : procéder au relevé du compteur et régulariser votre situation

Afin de clôturer définitivement votre contrat, un relevé du compteur électrique doit être effectué. Celui-ci peut être réalisé par un technicien mandaté par votre fournisseur, par vous-même ou par le nouvel occupant du logement si vous déménagez. Ce relevé permettra d’établir votre dernière facture et de procéder à la régularisation de votre situation.

Si vous avez opté pour la facturation au réel, il est important de transmettre le relevé du compteur à votre fournisseur dans les meilleurs délais afin d’éviter une estimation qui pourrait être en défaveur de votre consommation réelle. Une fois la dernière facture réglée, votre contrat sera officiellement résilié.

En cas de litige ou de difficultés

Si vous rencontrez des difficultés pour résilier votre contrat d’électricité ou si vous êtes en désaccord avec votre fournisseur concernant les modalités de résiliation, n’hésitez pas à saisir le médiateur national de l’énergie. Cette autorité administrative indépendante a pour mission de veiller au respect des droits des consommateurs et peut vous aider à trouver une solution amiable avec votre fournisseur.

En conclusion, la résiliation d’un contrat d’électricité est une démarche simple et généralement gratuite qui doit être effectuée en respectant certaines étapes. N’oubliez pas de vérifier les conditions générales de votre contrat, contacter votre fournisseur, souscrire à un nouveau contrat si nécessaire et procéder au relevé du compteur pour clôturer définitivement la relation contractuelle.